Absolute zero

Absolute zero

-273°C Musique Peinture Poésie
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Homenaje a la Puerta del Sol

Aller en bas 
AuteurMessage
Sud273
Admin
avatar

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Homenaje a la Puerta del Sol   Ven 20 Mai - 14:55

Newsreel II :Homenaje a la Puerta del Sol

I De España vengo



II Garcia-Lorca : Ciudaad sin sueño

No duerme nadie por el mundo. Nadie, nadie.
No duerme nadie.
Hay un muerto en el cementerio más lejano
que se queja tres años
porque tiene un paisaje seco en la rodilla;
y el niño que enterraron esta mañana lloraba tanto
que hubo necesidad de llamar a los perros para que callase.
..
No duerme nadie por el cielo. Nadie, nadie.
No duerme nadie.
Pero si alguien cierra los ojos,
¡azotadlo, hijos míos, azotadlo!

..

Haya un panorama de ojos abiertos
y amargas llagas encendidas.
No duerme nadie por el mundo. Nadie, nadie.
Ya lo he dicho.
No duerme nadie.
Pero si alguien tiene por la noche exceso de musgo en las sienes,
abrid los escotillones para que vea bajo la luna
las copas falsas, el veneno y la calavera de los teatros.

III ¡ Indignaos !











IV Pour éloigner les mauvais esprits







il est deux heures du matin les chiens
depuis près d’un quart d’heure aboient aboient
et ça n’en finit pas et les montagnes
renvoient l’écho de leur sinistre voix

c’est comme une grande conversation
où vous crieriez vos récriminations
barkez ladrez malheureux chiens d’ici
et nous ne pourrons plus dormir ? tant pis !

mais à présent c’est un long hurlement
à quatre tons que je perçois au fond
du noir celui d’une bête inconnue
et qui peut-être est la seule raison

de vos si prolongés appels dans ces
régions peuplées d’animaux malfaisants
sans doute en est-il un plus que nous autres
redoutable vous l’avez cette nuit

reconnu pendant que nous dormions et
vous avez donné l’alerte en parcourant
les rues désertes enjoignant aux humains
dormeurs de prendre garde à cette bête

dont les dents salivantes d’infection
jettent dans l’ombre un effrayant éclat
chiens réprouvés aboyez aboyez
je vous en prie ne vous arrêtez pas

William Cliff (les chiens de Pokhara) in En Orient



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absolutezero.1fr1.net
 
Homenaje a la Puerta del Sol
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche partition euphonium Puerta del sol
» Federico Moreno Torroba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Absolute zero :: LITTERATURE :: AUTRES FORMES-
Sauter vers: